Tout juste sortie de l’enfance,
Déjà si femme, quelle arrogance !
Tu es arrivée dans ma vie,
Si douce, si fraîche et si jolie.

Ton sourire en coin fait ma joie.
Il met mon cœur tout en émoi.
Tes yeux brillant de mille feux
Me font entrevoir d’autres cieux.

Tes cheveux blonds, ton corps de fée,
Ont sur moi un étrange effet.
Je ne vois, ne jure que par toi,
Je ne rêve plus que de toi.

Je voudrais hurler sur les toits
Cet amour que je porte en moi,
Amour qui pèse sur mon cœur
De tout le poids de sa douleur.

Mais toi, tu penses à ce garçon
Qui a su faire battre ton cœur,
T’ouvrir de nouveaux horizons
Jusqu’à t’éblouir de bonheur.